L’égalité homme-femme dans la fonction publique

Selon le rapport annuel sur l’égalité homme – femme dans l’administration publique, des efforts sont sollicités pour traiter pareillement les hommes et les femmes. L’égalité des sexes est parallèlement un but de développement et un axe de développement de l’homme. On constate une présence éminente des femmes dans la fonction publique, elles occupent 60% des emplois de l’administration. Néanmoins, ce pourcentage diminue au fur et à mesure que l’on se hausse dans la hiérarchie. Les femmes ne sont que 40% à tenir les postes décisionnels et de direction. La nécessité d’intensifier leur assiduité à des postes politiques se fait davantage pressante.

Les femmes dans la fonction publique

L’amélioration de l’égalité homme-femme dans la fonction publique est remarquée, mais insuffisante. Les femmes sont les plus signifiées dans la FPH ou la fonction hospitalière notamment dans les secteurs administratifs et soignants. La moitié des gérants des hôpitaux et la plupart des ingénieurs hospitaliers sont des femmes. La fonction publique territoriale ou FPT, est l’administration qui recrute le plus de femmes après la FPH. Cependant, le pourcentage est toujours en baisse au niveau des postes de direction et d’encadrement. Et à la fin, au sein de la fonction publique d’Etat ou FPE, les femmes occupent également plus de la moitié de la totalité des postes, seulement les hommes sont majoritairement représentés dans les emplois de direction comme d’habitude.

Les raisons de ces inégalités

Les femmes travaillant dans l’administration publique sont sanctionnées. Dès le début, l’enseignement et la famille guident la destination des filles et des garçons. Les filles sont plutôt orientées dans les filières sociales que techniques. Elles sont de plus en plus guidées vers les domaines d’enseignement, d’assistance et de santé et les secteurs des sciences de la vie et humaines. En quelque sorte, c’est un stéréotype normal contaminé et que les filles s’approprient facilement. Aussi, l’inégalité de la répartition des tâches ménagères intimide la future carrière des enfants. Les limites d’âge et d’ancienneté dans la carrière sont des contraintes pour les femmes – mères de famille. Après l’accouchement et les responsabilités familiales, les femmes ont de la difficulté de retrouver un bon poste de travail faute de l’âge et l’expérience.

L’inégalité salariale entre les femmes et les hommes

Selon l’enquête de l’Insee, les inégalités de salaire des hommes et des femmes se compliquent selon l’ancienneté dans le secteur professionnel. Si le progrès est déjà distingué ces dernières années dans le secteur de la fonction publique, il reste beaucoup à faire au niveau du salaire. La hausse des salaires pour les hommes est plus accentuée que celle des femmes même si tous les deux ont le même parcours d’expériences. Effectivement, une femme salariée à plein temps gagne par mois en moyenne 14.3% de moins qu’un homme salarié. Ce taux est presque identique depuis des années.

Les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes : état des lieux
C’est quoi l’index de l’égalité salariale femmes hommes ?