Clara Zetkin, l’initiatrice de la Journée de la Femme

Le 8 mars 1910 est une date fatidique pour toutes les femmes du monde, car elle marque le début d’une ère nouvelle. De nos jours, encore très peu de personnes connaissent Clara Zetkin, alors qu’elle a contribué à rendre la vie des femmes meilleure. Découvrez l’histoire de la journée internationale des femmes à travers les actions de cette militante féministe sans faille.

Qui était Clara Zetkin

Clara Eissner est née le 5 juillet 1857 à Wiederau, en Saxe. La jeune allemande étudie à l’école normale féminine de Leipzig et fait carrière dans l’enseignement. Vers 1870, elle soutient des mouvements féministes, prend part à des débats au sein de l’Association générale des femmes allemandes et commence à intégrer la mouvance socialiste. Huit ans après, elle quitte sa famille et participe à des réunions socialistes clandestines où elle fait la rencontre de son futur compagnon russe : Ossip Zetkin. Expulsés d’Allemagne, les deux partenaires fondent une famille à Paris où ils vécurent ensemble en union libre. Malgré cela, elle décida de prendre le nom de son compagnon en se faisant appeler Clara Zetkin. Ils eurent deux enfants : Maxime et Konstantin. A la mort d’Ossip Zetkin en 1889, Clara a du mal à faire son deuil et s’investit davantage dans ses actions militantes pour surpasser sa tristesse. Parmi ses plus beaux accomplissements, il y a son adhésion à la ligue spartakiste contre la guerre entre 1912 à 1915, et son soulèvement contre le nazisme de 1923 à 1933. Face au succès de la politique fasciste, elle est traquée et fuit à Moscou où elle décède le 20 juin 1933.

Les convictions de Clara Zetkin

Selon Clara Zetkin, dans un couple, les deux partenaires devraient être mis sur un même pied d’égalité et bénéficier des mêmes droits. Les besognes domestiques n’incombent pas uniquement aux femmes. Zetkin a également défendu une conception selon laquelle le divorce devrait être accordé par consentement des deux époux. Enfin, cette militante passionnée a demandé à ce que la place de la femme au sein de la société soit reconsidérée. Elle revendique ainsi le droit de travailler pour les femmes afin que ces dernières puissent être plus autonomes et plus valorisées.

Comment le 8 Mars a vu le jour

Clara Zetkin prononce une allocution en 1889 sur la libération des femmes lors du Congrès ouvrier international à Paris, puis met en place son journal politique féminin en 1891. Lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes tenue à Copenhague le 8 mars 1910, elle réclame une journée de manifestation annuelle destinée aux femmes pour les revendications de droit de vote de celles-ci, l’égalité entre les sexes, et le socialisme. La tradition du 8 mars voit le jour et la Journée internationale des femmes est finalement officialisée par les Nations Unies en 1977.

Livres manuscrits : découvrez les œuvres de Simone de Beauvoir
Emmeline Pankhurst, la fondatrice des suffragettes